Quels sports pratiquer pour éviter les douleurs articulaires ?

Quels sports pratiquer pour éviter les douleurs articulaires ?

Les douleurs articulaires entraînent généralement l’arrêt des activités sportives. Cela se comprend puisque le moindre mouvement peut amplifier ces douleurs. Néanmoins, il est recommandé de continuer à faire du sport pour avoir un bon équilibre de vie. Mais avant de vous mettre au sport, consultez votre médecin pour qu’il vous conseille concernant les gestes à éviter. Par ailleurs, sachez que certains sports vous permettent de vous dépenser en douceur.

Les sports aquatiques

Le principal avantage des sports aquatiques est l’absence de pesanteur. En effet, vos muscles sont travaillés sans subir le poids du corps qui est la principale cause des douleurs aux articulations.
De plus, les sports aquatiques aident à renforcer les articulations douloureuses. Vous pouvez par exemple opter pour l’aqua jogging ou la natation qui sont des sports très doux et pourtant très efficaces pour travailler les muscles du corps. N’oubliez pas de vous échauffer avant chaque séance et de vous étirer après votre activité physique.

Les sports en extérieur

Si vous aimez profiter de la nature et de l’air frais, vous pouvez parfaitement choisir un sport en extérieur, bien que vous ayez des douleurs articulaires. Parmi les sports que vous pouvez pratiquer figurent le vélo et la marche nordique. Ce sont des sports qui ne font pas autant appel aux articulations que la course à pied par exemple.
Les genoux ne sont pas fortement sollicités pour supporter le poids du corps. Bref, ces sports vous permettent de vous muscler sans douleur. Comme pour les sports aquatiques, il est important de s’échauffer et de s’étirer.

Les sports de détente

Les sports de détente sont des activités physiques qui travaillent le mental et le corps. Pour les personnes souffrant de douleurs articulaires, le Pilate et le yoga sont les meilleures solutions. Les différentes positions vous aident à renforcer vos muscles et à assouplir votre corps. Le principal avantage est que cela se fait sans brusquer les articulations et sans leur causer un traumatisme. Vous aurez ainsi un corps plus musclé sans pour autant vous faire du mal.
Quelle que soit l’activité sportive que vous choisissez, des précautions de base sont à prendre. Premièrement, on distingue les échauffements et les étirements qui permettent aux muscles et aux articulations d’appréhender l’effort et de se détendre après.
Deuxièmement, il convient d’être à l’écoute de son corps. En effet, vous ne devez pas demander à votre corps plus que ce qu’il peut faire. Cela est d’autant plus valable lorsque vous commencez ou reprenez une activité physique. Allez-y à votre rythme sans tenir compte des performances des personnes autour de vous.
Enfin, il faut laisser à votre corps le temps de récupérer entre deux séances de sport. Le repos est essentiel quand on a des articulations fragiles.